Parcours 18 trous

Par 72 – 5.703 mètres (6.237 yards)

Architecte: Paul Lenaerts

trou 1

Au centre virtuel de l’ancienne abbaye du Val Secret, un joli trou pour vous mettre en appétit.
Les longs drives seront avantagés car une bosse barrant le fairway dans toute sa largeur gêne l’évaluation des distances.
Mieux vaut placer sa balle au milieu du fairway car ainsi on peut attaquer le green dans toute sa longueur.

Trou 2

Un des trous les plus faciles du parcours mais attention quand le vent souffle de l’Est.

Le green est petit, défendu par 2 bunkers accueillants. Mieux vaut le jouer par la gauche.

trou 3

Un trou de transition en montée vers la partie ventée du parcours.
Prenez en la mesure pour affiner la précision de votre drive qui est sans grand risque.
Le second coup n’est pas facile et assez long.
Le green présente quelques pentes délicates.

trou 4

Un nouveau trou, Par 4 en dog-leg gauche, entièrement redessiné.
Au départ, vous survolerez les vestiges de l’ancienne ferme de la Saacerie.
Mieux vaut placer son drive afin d’attaquer facilement le nouveau green tout en longueur et bien défendu par 3 bunkers à son entrée.

trou 5

Nouveau Par 5 en léger dog-leg gauche. Prenez le temps d’admirer le paysage des contreforts de la Vallée de la Marne et la perspective des trous suivants.
Heureusement le vent y est souvent favorable. Le drive n’est pas si dangereux qu’il n’y paraît.
Le second coup très long devra être joué un peu à droite pour avoir une attaque de green simple.

trou 6

Un petit Par 3 mais costaud, les pentes autour du green ne pardonnent pas l’imprécision.

trou 7

Le trou de référence du Val Secret devient un Par 5, un green bosselé derrière un mur de soutènement. Au drive, on peut se faire plaisir sans perdre de vue tout de même le hors-limites de gauche. Le second coup, si vous êtes long vous permettra d’atteindre
« le green en 2 », qui est haut perché et très bien défendu.

trou 8

Tout en montée, le fairway se rétrécit à l’approche du green qu’il faut attaquer avec mesure. Le drive est assez facile même si le départ en contrebas peut donner l’impression d’être enfermé.
Le deuxième coup en revanche devra être long et précis pour laisser une approche courte.

trou 9

Le charme du bord de l’eau, ce très joli Par 3 avec son green surélevé et défendu par un bunker profond.

trou 10

Au départ, vous aurez un coup de coeur pour ce très joli trou où le green est au bord de l’étang. Prudence et vous serez récompensé.
Les joueurs raisonnables et cherchant la régularité joueront leur premier coup avec un fer vous laissant un second coup de 120 à 130 mètres pour aller au green. En effet, la précision est de rigueur pour éviter le talus à droite et les pièces d’eau assez proches.

trou 11

Un par 5 dont on ne voit pas le bout mais il faut persévérer.
Le fairway étant incliné de droite à gauche, il faut jouer à droite du trou afin que votre balle soit placée.
Ensuite, c’est plus facile mais le green a des pentes qui peuvent être redoutables selon les positions de drapeau.
Par un petit pont de bois situé à votre droite, vous ferez la liaison vers le 12.

trou 12

Un Par 4 en dog-leg droit. Le drive est à placer à gauche du fairway afin d’attaquer le green.
Le second coup est à jouer en aveugle. Un bunker placé à droite du fairway recueillera les balles trop courtes.
Le green ne présente pourtant pas de grosses difficultés.

trou 13

Le plus joli trou du parcours avec la vue, le calme, la nature verdoyante, la technique, tout y est avant de jouer.
Avec un départ très en hauteur et un green surélevé, c’est un Par 3 impressionnant.
Un drapeau placé à gauche rendra ce trou très délicat, surtout les jours où le vent souffle.
Un green très allongé, peu profond et en haricot.

trou 14

Vous êtes au fond du parcours. Un Par 5 assez court en dog-leg gauche avec des départs en escalier.
Au drive, il ne faut pas hésiter à couper un peu au-dessus des arbres tout en sachant rester raisonnable. Le second coup joué en aveugle atterrira près du green, plus grand que les autres. Deux immenses bunkers entourant le green recueilleront toutes les balles imprécises.

trou 15

Un Par 4 plus facile qu’il n’y paraît.
Encore un départ en hauteur. Levez votre drive au-dessus des arbres.
Les longs frappeurs mettront leur drive tout près du green, situé à mi-hauteur.
Attention quand même au hors-limites de droite et aux arbres à gauche. Le second coup, quoique court, sera joué les pieds en pente et sans visibilité de la surface du green.
Un trou où le par est courant.

trou 16

Un Par 3 délicat à négocier.
Un piège pour les distraits, pas si facile que ça.
Il est impératif de le jouer par la gauche car le fairway incliné de gauche à droite emmène facilement les balles vers un bunker et des arbres peu accueillants.
Mieux vaut donc être sur le green, sinon…

trou 17

Ouf !!, un trou plat bordé par le « ru du Val Secret » et pourtant le trou le plus difficile du parcours.
Le drive devra être long et impérativement à gauche pour pouvoir attaquer le green en 2. Le rideau d’arbres à droite gêne souvent le second coup qui sera joué avec un long fer ou un bois, surtout lorsque le drapeau est placé sur le dernier des 3 plateaux du green. Une fois sur le green en 3 plateaux, les 2 putts ne sont pas assurés. Le Par sera le bienvenu.

trou 18

Un Par 4 assez facile pour terminer.
C’est le retour, mais attention néanmoins au talus à droite et au bunker placé à la retombée de drive. Le second coup est très court et sans grande difficulté, de même que le green.
Un trou où le birdie est accessible, pour finir en beauté.
En résumé, chaque trou est différent dans sa technique, son paysage et sa notoriété.